Challengers : Quand Zendaya mène le match

Durant leurs études, Patrick et Art, tombent amoureux de Tashi. À la fois amis, amants et rivaux, ils voient tous les trois leurs chemins se recroiser des années plus tard. Leur passé et leur présent s’entrechoquent et des tensions jusque-là inavouées refont surface.

Après Call Me by Your Name (2017) ou encore Bones & All (2022), le cinéaste Luca Guadagnino nous embarque avec Challengers dans une fougueuse et intense partie de tennis entre Josh O’Connor et Mike Faist, avec comme arbitre une Zendaya séduisante et badass.

Initialement prévu pour sortir sur Amazon Prime Video, c’est Warner Bros. Pictures qui prend le pari de sortir ce film dans les salles du monde entier. Et une chose est sûre, le choix de Warner Bros. Pictures semble déjà gratifiant.

Son jeu, ses règles

Dès les premières secondes, Challengers nous fait rentrer au cœur de son climax final. La tension entre les protagonistes est palpable, entre ralentis, grosses gouttes de sueur et gros plans sur les visages des personnages exécutants chacun un intense jeu de regards… Presque à la manière d’un The First Slam Dunk, le film exploite toute la tension de ce match intense entre Patrick, Art et Tashi, nourrissant ainsi une narration décousue, jonglant entre le passé et le présent de nos trois antihéros.

Bien ficelé, le film montre petit à petit comment le duo inséparable Patrick et Art en sont arrivés à devenir de profonds rivaux. L’origine de cette discorde à un nom : Tashi Duncan, joueuse hors pair vouée à un grand avenir dans le tennis en devenant égérie d’Adidas et directrice d’une fondation. Mais ce qui attire Patrick et Art, c’est bien évidemment la prestance et l’incalculable beauté de cette joueuse de génie.

Cependant, Tashi n’a qu’une chose en tête : le tennis, et devenir la plus grande joueuse au monde. L’amour ? Très peu pour elle, et elle le fait bien comprendre à Patrick et Art, qui ne voient pas le tennis d’un œil aussi profond qu’elle. Son véritable but, même si cela lui prendra des années de violents sacrifices et tensions sexuelles : leur faire comprendre et ressentir ce qu’est un vrai match de tennis, même si ce n’est que pour 15 secondes !

Challengers
Josh O’Connor stars as Patrick in director Luca Guadagnino’s CHALLENGERS. An Amazon MGM Studios film. Photo credit: Niko Tavernise © 2024 Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc. All Rights Reserved.

Intense de la première à la dernière seconde

Comme mentionné plus haut, Challengers joue sur une base de scénario décousu, faisant ainsi jongler le spectateur entre passé et présent, telle une balle de tennis voyageant de part en part du terrain. Le scénario, écrit par Justin Kuritzkes (qui signe au passage son premier scénario pour un film de cinéma), nous offre de manière crescendo toutes les clés pour comprendre l’ensemble des enjeux du climax final. Le tout est exécuté avec une subtilité bien rodée où le véritable jeu du personnage interprété par Zendaya nous est pleinement et littéralement révélé qu’à la dernière seconde. Dès lors, une sensation de déjà-vu se fera ressentir par le spectateur le plus attentif.


À lire aussi : The First Slam Dunk : Le match de l’année


Ce qui est particulièrement intéressant dans le scénario de Justin Kuritzkes, c’est que Challengers n’est pas qu’un film sur le tennis. Bien au-delà, le film se sert du tennis pour nourrir, entre amitié et amour, un torride et turbulent triangle amoureux. Et inversement, ce triangle amoureux sert de prétexte pour intensifier ce match palpitant porté par des personnages qui le sont tout autant. Challengers nous offre un duo Josh O’Connor / Mike Faist exceptionnel. Impossible également de passer à côté de Zendaya qui s’approprie le film avec son aura à la fois sensuelle et terriblement badass.

Rythmé comme une partie de tennis

Du côté de la réalisation, Challengers n’est pas en reste ! En effet, Luca Guadagnino donne vie avec brio au scénario de Justin Kuritzkes. Le film est bien rythmé et on est dedans du début à la fin ! Le point fort de ce long-métrage (hors des acteurs), c’est la manière dont nous naviguons temporellement pour découvrir, tel un puzzle, les fragments de vie qui nous ont amenées à ce climax final. La photographie du film est aussi ingénieuse et colle parfaitement à cet univers. En effet, le directeur de la photographie, Sayombhu Mukdeeprom, nous offre ici des plans et des séquences à la fois dynamiques et ingénieux. On pense notamment aux différents plans à la première personne des balles de tennis en plein match.

Seul point qu’on pourrait reprocher à Challengers, c’est peut-être l’abus des ralentis au niveau du climax final… Luca Guadagnino utilise dans son long-métrage, un nombre assez élevé de ralentis, mais toujours avec un sens précis : celui de nourrir et de mettre en avant les tensions sportives et sexuelles de nos personnages. Pour rester dans la mise en avant des émotions, impossible de passer à côté de l’excellente bande originale signée Atticus Ross et Trent Reznor, dont la simple présence accentue le dynamisme des plans et libère toute la puissance des dialogues, plus particulièrement lors des confrontations entre les personnages.

Zendaya as Tashi in CHALLENGERS, directed by Luca Guadagnino, a Metro Goldwyn Mayer Pictures film. Credit: Niko Tavernise / Metro Goldwyn Mayer Pictures © 2023 Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc. All Rights Reserved.

Avec Challengers, Luca Guadagnino signe un long-métrage puissant. Force de proposition et audacieux, le film nous permet de passer un excellent moment de cinéma. Le film nous offre un duo Josh O’Connor / Mike Faist bluffant. Mais surtout… Une Zendaya badass et terriblement séduisante, qui s’approprie le récit. Dynamique, sexy et sportif, Challengers est définitivement le film qui va faire monter la température des salles !

TITRE ORIGINAL : Challengers
GENRE : Drame, romance
TECHNIQUE : Prise de vues réelles
DURÉE : 2h15
PAYS : États-Unis
DATE DE SORTIE FR : 24 avril 2024
RÉALISATION : Luca Guadagnino
AVEC : Zendaya, Josh O’Connor et Mike Faist
PRODUCTION : Amazon MGM Studios, Why Are You Acting?, Frenesy Film et Pascal Pictures
DISTRIBUTEUR FR : Warner Bros. Pictures
© 2024 Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc. All Rights Reserved.

Konata Nekoyama aime

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *