L’Étrange histoire du coupeur de bois : Un conte troublant comme neige

Pepe est bûcheron dans une petite ville idyllique du nord de la Finlande. En deux jours à peine, une série d’événements vient perturber la petite vie tranquille et heureuse qu’il menait jusqu’alors. Mais Pepe semble s’en accommoder sans problème. Alors que les jours suivants ne lui amènent que chaos, conflits et aventures surréalistes, Pepe continue résolument à voir la vie du bon côté. Toujours souriant, toujours optimiste. Comme s’il avait percé un secret de l’existence que personne n’aurait encore trouvé.

Après plusieurs courts métrages salués par la critique à son actif, Mikko MYLLYLAHTI nous offre son premier long métrage. Une œuvre flirtant entre le conte et le surnaturel métaphorique au service d’une comédie dramatique étonnante et troublante comme neige : L’étrange Histoire du Coupeur de Bois.

Avec ses décors surréalistes immaculés de neige enfermant ses personnages mystérieux et stoïques dans un Cinémascope en 35 mm, le cinéaste enferme le spectateur pendant 1h40 dans un univers reculé à la fois loufoque et complètement méta, non loin de David LYNCH. Un film surprenant, intriguant et d’une profonde beauté visuelle, qui s’est fait remarquer dans de nombreux festivals à travers le monde, notamment lors de la Semaine de la Critique à Cannes.

Un conte drôlement glacial

Après une introduction des plus glaciales qu’on ne reverra pas jusqu’à la fin du film, l‘histoire nous conte la vie de Pepe (Jarkko LAHTI). Bûcheron de métier menant une vie tout ce qu’il y a de plus tranquille et apaisante dans son petit village avec ses habitants parfois étranges, presque mystiques. Partageant sa vie avec sa femme Kaisa (Katja KÜTTNER) et son fils Little Tuomas (Livo TUURI). Pepe est un personnage qu’on pourrait qualifier d’optimiste, voyant toujours le bon côté des choses. Nous pourrons presque le qualifier d’utopiste insensible. Malgré que son sang-froid soit mis à rude épreuve dans cette œuvre de Mikko MYLLYLAHTI.

Étrange Histoire du Coupeur de Bois
L’étrange Histoire du Coupeur de Bois, un film de Mikko Myllylahti

L’enfer immaculé de blanc

Le film est divisé en deux parties. Un point intéressant à noter, puisqu’il va nous permettre d’analyser la descente aux enfers de Pepe, qui semble malgré tout posséder en lui la clé de l’univers. Celle qui va lui permettre de rester heureux malgré tout. Dans cette première partie, Pepe va simplement tout perdre. En premier lieu, son travail; la fermeture de la scierie va condamner tout le village. Ainsi, la chaleureuse ambiance régnant dans cette dernière fond comme neige au soleil, allant jusqu’à faire perdre la boule à certains compagnons et collègues de notre père de famille, notamment son ami Tuomas (HP BJÖRKMAN).

Étrange Histoire du Coupeur de Bois
L’étrange Histoire du Coupeur de Bois, un film de Mikko Myllylahti

Malgré ce coup dur pour le joueur finlandais, il garde néanmoins espoir et reste positif. Jusqu’au moment où une sombre histoire d’amant va engendrer la discorde au sein de la communauté, allant jusqu’à un petit assassinat en bonne et due forme. Ainsi notre héros va perdre sa femme, qui souhaite tout recommencer en ville. Quelques heures après, la maison de Pepe part en cendre. En l’espace de 45 minutes, Mikko MYLLYLAHTI rend notre personnage sans emploi, célibataire et SDF. Là où n’importe qui aurait sombré dans la folie face à autant d’accumulation, Pepe reste droit dans ses bottes. On ressent tout de même en lui une profonde tristesse qu’il semble refuser d’assumer. Ainsi, notre protagoniste se ment à lui-même. Impossible pour le spectateur de ne pas éprouver une profonde empathie pour Pepe.

La seconde partie va se concentrer sur la relation entre Pepe et son fils Tuomas. Ce dernier qui a préféré rester avec son paternel plutôt que de partir en ville. Ensemble, ils vont vivre des péripéties à la fois mystiques et surtout métaphoriques. Le tout centré sur la recherche de soi-même ou encore le sens de la vie. Bien que leur relation sera mise à rude épreuve lorsque Tuomas tombera par hasard sur un chanteur-médium particulièrement louche.

Étrange Histoire du Coupeur de Bois
L’étrange Histoire du Coupeur de Bois, un film de Mikko Myllylahti

DES PERSONNAGES mystérieux

Mikko MYLLYLAHTI nous offre ici une galerie de personnages tous aussi uniques que mystérieux. En effet, Pepe n’est pas le seul personnage atypique du film. On pensera à l’ami de Pepe, Tuomas partant au quart de tour, mais toujours avec une certaine subtilité. Nous avons également une jeune coiffeuse de 10 ans environ, et déjà gérante de son commerce. D’un caractère fort, elle ne laissera pas indifférent Little Tuomas. Autre personnage particulièrement étrange, c’est définitivement le chanteur-médium qui attire Tuomas dans sa troupe. À la fois possédé et excentrique, c’est le seul personnage qui ne laissera pas Pepe indifférent.

Le seul point négatif qu’on ressent, c’est le développement pas assez poussé de certains personnages, pourtant utiles à l’intrigue, comme la jeune coiffeuse et l’assistante du médium. Ou encore les quelques collègues un peu simplet de Pepe dans la seconde partie.

On apprécie la qualité non négligeable des comédiens, notamment l’interprétation grandiose de Jarkko LAHTI qui nous perd avec brio dans le personnage de Pepe. Le film est d’ailleurs inspiré d’une histoire vraie. Celle d’un bûcheron assez singulier qui a été contraint de quitter sa ville et sa famille. Bref, un homme qui avait littéralement tout perdu, mais qui semblait malgré tout bien le vivre. Une rencontre déconcertante qui aura grandement chamboulé et inspiré Mikko MYLLYLAHTI pour ce film.

Étrange Histoire du Coupeur de Bois
L’étrange Histoire du Coupeur de Bois, un film de Mikko Myllylahti

UN UNIVERS COINCÉ DANS DU 35 MM

La force du film réside définitivement dans la réalisation. Le cinéaste enferme avec brio ses personnages dans un univers absurde et mélancolique. Nous offrant un aspect théâtral parfaitement assumé, renforcé par des décors éthérés et picturaux, transformant ses magnifiques étendues de montagnes et de forêts enneigés en véritables personnages utiles à l’intrigue. Techniquement, l’utilisation du 35 mm et du Cinémascope renforcent le ton global du long métrage. Permettant au cinéaste d’explorer tous les genres exploités par le scénario : le drame, la comédie ou encore l’épouvante, faisant référence à un Shining ou un TARANTINO pour son côté violent et absurde.

Au-delà de la qualité des décors dépaysant, Mikko MYLLYLAHTI et son directeur photo Arsen SARKISIANTS nous offrent des compositions de cadres absolument magnifiques, dont seule la pellicule 35 mm arrive à transmettre. Mettant la priorité aux moyennes et longues focales plutôt qu’aux gros plans, nous avons le droit à des plans symboliques nous faisant comprendre la psychologie des personnages.

Étrange Histoire du Coupeur de Bois
L’étrange Histoire du Coupeur de Bois, un film de Mikko Myllylahti

Délicat et absurde au possible, L’étrange Histoire du Coupeur de Bois est un conte troublant, qui nous fait voyager au-delà de ses décors magistraux, dans un univers à la fois drôle et mélancolique. Mikko MYLLYLAHTI nous offre ici une poésie tragique qui explore l’amour, la famille, le sens de la vie ou encore la lutte des classes à travers des personnages aussi étranges que métaphoriques à l’image de Pepe ou encore son fils Tuomas. Pour son premier long métrage, Mikko MYLLYLAHTI nous offre une expérience de cinéma jubilatoire.

TITRE ORIGINAL : Metsurin Tarina
GENRE : Comédie dramatique
TECHNIQUE : Prise de vues réelles
DURÉE : 1h39
PAYS : Finlande
DATE DE SORTIE FR : 4 janvier 2023
RÉALISATION : Mikko Myllylahti
AVEC : Jarkko Lahti, HP Björkman et Iivo Tuuri
PRODUCTION : AAMU Film Company
DISTRIBUTEUR FR : Urban Distribution

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *