Miss Kobayashi’s Dragon Maid – Tome 1 : Une rencontre tout feu, tout flamme

Kobayashi, jeune salariée lambda, voit un jour débarquer devant sa porte… un dragon. Ou plutôt une dragonne fantasque, dénommée Tôru, qui a décidé de son propre chef de se mettre au service de Kobayashi, qui lui avait proposé son aide un soir de beuverie. Mais avoir un dragon à son service, n’est -ce pas un peu encombrant ?


Qui n’a jamais rêvé d’avoir une servante à son service… euh non, qui n’a jamais rêvé d’avoir une servante dragon à son service ?! Et là, vous vous dites sûrement “mais ils sont devenus fous chez Studio JM Production ?!”. Mais que nenni ! Qui a dit que les dragons étaient forcément méchants ? Laissez-nous vous démontrer le contraire avec le manga de Coolkyousinnjya à l’origine d’une des plus formidables adaptations animées par Kyoto Animation : MISS KOBAYASHI’S DRAGON MAID !

Réunissant comédie, tranche de vie, fantaisie, action et humour loufoque… laissez Mlle. KOBAYASHI, Thor et Kanna vous emporter dans leur drôle de quotidien à travers ce premier tome de MISS KOBAYASHI’S DRAGON MAID qui, on l’espère, vous tiendra compagnie dans votre sac de voyage (avec A CERTAIN SCIENTIFIC RAILGUN et WELCOME TO THE BALLROOM) avec bien d’autres titres de l’éditeur Noeve Grafx (que nous remercions encore !)


LA QUALITÉ DE L’OUVRAGE 📚

Avant de commencer à parler de l’œuvre, nous souhaitons parler de la qualité qu’offre l’éditeur Noeve Grafx à ses titres édités ! Au-delà d’être de simples éditions françaises, cet éditeur au passif dans la conception de livres d’arts (ayant collaboré pour des marques comme LVMH etc.) a comme engagement de proposer des ouvrages de qualité, que l’on aura autant de plaisir à concevoir qu’à lire et posséder. C’est également sans compter leur souci du détail particulièrement poussé, avec : bandeaux autour des ouvrages, jaquettes, éditions collector, cartes à collectionner ou encore système de points… qui font la différence, pour se rapprocher des habitudes japonaises et proposer quelque chose d’unique, puisque les artistes et les auteurs japonais sont impliqués dans toutes les étapes du processus éditorial, des choix d’adaptation à la fabrication du livre, apportant leurs idées et suggestions !

Et c’est ainsi que MISS KOBAYASHI’S DRAGON MAID  jouie d’une édition sans fautes, avec notamment sa jaquette écaillée façon peau de lézard. Un plaisir au toucher, que nous souhaitons partager avec vous, ne serait-ce que visuellement !


LE DÉBUT D’UN CONCEPT TOUT FEU, TOUT FLAMME 🐲

“Les soirs où je rentrais tard du travail, il m’est arrivé de penser que j’aimerais embaucher une femme de chambre. C’est cette pensée que j’ai dessinée dans ces pages.” – Coolkyousinnjya.

Et c’est ainsi qu’est né ce concept aussi drôle que imaginatif, à la mise en scène simple mais résolument radicale ! Faites la rencontre de Thor, la dragonne à la puissance si grande, qu’elle pourrait détruire le monde sans se fatiguer (heureusement elle évite, quand même), qui va se mettre au service de Mlle. KOBAYASHI, une trentenaire tout ce qu’il y a de plus ordinaire, qui va désormais vivre une vie à la fois fantastique et bourrée de mésaventures ! Le tout avec la jeune Kanna, disciple de Thor et leurs amis Lucoa et Fafnir. Tous, vivant à l’origine dans un monde alternatif (comme Thor), vont découvrir à leurs manières le monde des humains et leurs mœurs, difficilement compressible voir étrange et idiot à leurs yeux. Chacun ici y voit son prochain lieu de bonheur (comme Thor, ayant un amour charnel pour Mlle. KOBAYASHI)


UNE COMÉDIE + DEUX MONDES QUE TOUT OPPOSENT 👩‍🦰🐲

Un peu surprenant, oui !

Ce qu’on aime tout particulièrement dans MISS KOBAYASHI’S DRAGON MAID, c’est aussi bien les multiples quiproquos entre les dragons et les humains, que la vision que Thor et Kanna portent à première vue sur les diverses installations humaines et leur façon et vivre, ou encore les quelques allusions perverses de Thor qui ne manquent pas de piquants ! 

“Je ne sais pas pourquoi, mais quand je me suis montrée aimable, il en a fait de même.”
– Thor à la découverte des relations humaines à la galerie marchande 🛍

“C’est une catapulte pour les enfants ! Grâce à cet appareil, les enfants humains apprennent à repousser les créatures aériennes.” 
– Thor fait découvrir la balançoire à Kanna 🌳

On appréciera dans ce premier tome, la relation affectueuse qui se construit petit à petit entre Mlle. KOBAYASHI, Thor et Kanna, qui forment à nos yeux une petite famille adorable, dont les dragonnes découvrent le monde via leur vision issue d’un monde alternatif. Au début du tome, les dessins peuvent sembler “simplistes” mais au fil des pages, le trait radical de Coolkyousinnjya se met au service de scènes d’actions et de bataille absolument mémorables qui ne laisse aucun répits au spectateur, mais en laisse pour cet humour à base de choc des cultures, qu’on apprécie tant ! Car oui, un dragon ne comprend pas vraiment le monde des humains, mais un humain ne comprend pas non plus certains comportements des dragons (comme leur façon de s’amuser ou bien la force absolument indécente qu’elles procèdent) !


Que vous ayez découvert l’œuvre via son adaptation animée de l’excellent studio Kyoto Animationla lecture de ce premier tome de 139 pages, est un véritable plaisir qui se déguste avec un enthousiasme incontrôlable (comme la queue de Thor – je suis sûr qu’elle est délicieuse, moi ! -).

Nous prenons plaisir à nous imaginer dans la peau de Thor et Kanna ou encore de Mlle. KOBAYASHI qui commence à voir sa vie changer du tout au tout entre une servante dragon qui a le béguin pour elle, et une enfant dragon qui ne demande qu’à apprendre de la vie dans le monde des humains.

Le ton ici est légèrement plus crû que dans l’anime pour donner un ordre de comparaison (on sent par exemple que Thor essaye de charmer Mlle. KOBAYASHI par son ignorance dans le monde des humains plutôt qu’autre chose), et c’est ici l’avantage de redécouvrir n’importe quelle œuvre dans sa forme originale.

A chacun son caractère : Mlle. KOBAYASHI qui est une simple travailleuse de bureau un peu renfermée sur elle-même, se libère petit à petit de sa solitude, tout en s’accommodant avec un plaisir coupable de la présence de Thor, cette dragonne à la fois extravertie avec sa “maîtresse” malgré son passif tsundere qu’elle aurait pu avoir dans son passé, ou encore avec Kanna, malgré sa nature très calme, il ne faut pas oublier qu’elle s’est fait bannir du monde des dragons à cause de ses mauvaises blagues. 

Dans ce 1er tome, nous ferons également la connaissance de Lucoa (ou Quetzalcoatl de son nom complet – si vous arrivez à le prononcer, envoyez-nous un MP avec une vidéo, qui le prouve ! –), une grande amie de Thor, qui a toujours le sourire et qui est très posée. Mais c’est sans oublier Fafnir, aussi un ami de Thor, qui est… particulièrement effrayant à première vue, mais vous verrez qu’il n’est pas si méchant que ça, malgré son envie de détruire le monde) !


DÉCOUVREZ LES PERSONNAGES EN CLIQUANT SUR LES VISUELS 🐲

Nous tenions avant de conclure cette critique, à remercier chaleureusement les éditions Noeve Grafx, de nous avoir permis avec KyoAni FR et Konata Nekoyama, de soutenir et de promouvoir la sortie française de MISS KOBAYASHI’S DRAGON MAID ! En espérant collaborer une nouvelle fois avec eux, à l’avenir. Et cette sortie n’est pas pas si soudaine, retrouvez la saison 2 de l’anime MISS KOBAYASHI’S DRAGON MAID S cet été sur Crunchyroll et Wakanim, et de ce fait : le grand retour de Kyoto Animation à la production TV 🐲


NOTE DE LA RÉDACTION : 4/5 ✨

Pour son arrivée en France, MISS KOBAYASHI’S DRAGON MAID profite d’une édition absolument somptueuse par les soins de Noeve Grafx. Ce premier tome nous offre une introduction tout en douceur des personnages de Mlle. KOBAYASHI, Thor et Kanna. On appréciera l’humour porté aux quiproquos issus des différences culturelles (qui nous est assez familière). Le trait de Coolkyousinnjya nous offre des pages très détaillées là où il le faut, tout en laissant un aspect “simple” lors des scènes de tranches de vie, poussant tout naturellement le côté comédie du titre.

Entre comédie, action, tendresse et dragon, MISS KOBAYASHI’S DRAGON MAID est le titre qu’on vous recommande chaudement de découvrir, et bien que le passé de certains personnages ne sont pas encore pleinement exposés, on a hâte d’en découvrir plus dans le second tome.


TITRE ORIGINAL : KOBAYASHI-SAN CHI NO MAID DRAGON
TYPE : Seinen
GENRE : Comédie, Ecchi, Fantaisie, Tranches de vie
NATIONALITÉ : Japonaise
AUTEUR : Coolkyousinnjya
ÉDITEUR ORIGINAL : Futabasha (depuis 2013)
ÉDITEUR FR : Noeve Grafx (depuis 2021)
© coolkyousinnjya 2013
Futabasha Publishers Ltd.
© Noeve Grafx

Par Jojo Tout Cour | Correction par Strangie | Mise en page par Jojo Tout Cour (Jonathan Guetta)

© coolkyousinnjya 2013
Futabasha Publishers Ltd.
© Noeve Grafx

À propos de l'auteur

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Reddit
WhatsApp
Email
Lire les derniers articles
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
FERMER
© ︎Studio JM Production / Konata Nekoyama Project

Mentions légalesPolitique de confidentialité – CGU – Plan du site