Game Explorers – La belle surprise de 2022

Game Explorers vous propose de vivre une aventure trépidante dans l'univers des jeux vidéo en compagnie d'Hermine, une chienne anthropomorphe sans souvenirs qui a la désagréable sensation de ne pas être à sa place ici. Elle devra surmonter de nombreux obstacles et se démener de toutes ses forces pour survivre dans cet environnement inconnu. Cependant, les choses prendront une toute nouvelle tournure lorsqu'elle trouvera un mystérieux médaillon aux propriétés magiques qui semble ne fonctionner… que sur elle.

Le 2 décembre 2020, le vidéaste Mister Flech (connu pour son émission RESET SYSTEM) ainsi que le dessinateur Kono (aka Valinhya) ont lancé une campagne Ulule. Dans le cadre du financement de leur nouveau projet, le 1er tome du manga de GAME EXPLORERS. Racontant les pérégrinations d’Hermine, un chien anthropomorphique et mascotte de Reset System, dans un monde très inspiré des jeux vidéo.

Un projet séduisant, pour un Ulule à succès (ndr : auquel j’ai participé). Après plus d’un an de boulot acharné de la part du duo, ce premier tome est désormais entre les mains des contributeurs. Et pour un premier tome, c’est une belle surprise et un très bon début !

Le monde de Game Explorers

En premier lieu, le monde du manga, nommé Softenga est juste dingue. Une galaxie constituée de planètes qui mélangent beaucoup de jeux.

La première partie de ce monde qu’on rencontre est Super Mario Bros… si un caricaturiste passe par ici : les super pouvoirs sont donnés par des médaillons et Mario et Peach sont parodiés de manière complètement barge. Mario est une femme “mercenaire” nommée Maria, n’hésitant pas à faire sauter la tête de tous ceux qui croisent son chemin. Peach, c’est Princesse Cookie, une dictatrice qui rackette les détenteurs d’un médaillon.

Game Explorers – Hermine
Game Explorers – Maria
Game Explorers – Princesse Cookie

Vient ensuite la deuxième partie : Digimon fusionne avec Mass Effect. On a bien le concept des monstres de compagnie (qui ici sont programmables). Il y a aussi la Fédération Subspatiale, qui est une organisation galactique visant à protéger tout Softenga.

Le personnage de Flammy expliquant le concept des digi-monstres

De surcroît, on apprend que Softenga compte en plus de la planète Shroum (là où l’intrigue du tome 1 se passe) les planètes de Kass’Tèth (Référence à Tetris et potentiellement à l’épisode du Monde du Game Over de Reset System) ainsi que de Kalloff (Je vous laisse deviner pour celui-là)

Au final, ce premier tome nous montre un monde très vaste et riche en référence de jeux vidéo de tous genres et qui va énormément plaire pour les fans de jeux vidéo ! Mais est-ce que le manga en lui-même est solide ? Surprise : Oui.

Une aventure digne d’un jeu vidéo

Le début du manga ressemble beaucoup à un début d’une partie de Minecraft. Tout commence lorsque Hermine se réveille totalement amnésique au milieu de ruines. Elle va ainsi apprendre à survivre, faire du feu, négocier avec un villageois, etc.

Cette partie s’arrête jusqu’à ce qu’elle trouve une tour abandonnée, dans lequel elle va rencontrer Maria. Cependant cette dernière voudra lui faire la peau et après un affrontement acharné, Hermine s’enfonce au plus profond du souterrain de la tour. Par la suite, elle trouvera un médaillon qui va la faire grandir et la faire sortir de la tour. Enfin, elle arrivera au Royaume Cookie et en apprendra plus sur les médaillons grâce à un gamin nommé Téo.

Ça c’est le début de GAME EXPLORERS. Autant vous le dire, la trame et l’évolution du scénario peuvent rappeler celles des RPG style Secret of Mana et Evoland. L’histoire est plaisante à suivre, avec cet aspect “aventure” très cool. Et toutes ces références aux jeux vidéo font plaisir à voir.

Les dialogues sont aussi bien faits dans l’ensemble. Cependant, seul point négatif de cette partie, certaines punchlines ne sont pas folles. Si vous souhaitez découvrir GAME EXPLORERS, le premier tome sera disponible sur la futur boutique en ligne de Mister Flech courant 2023

Mister Flech et Kono ont réussi avec brio à créer un monde et une histoire riche, très inspirée. La rédaction de Konata ne peut que leur souhaiter une bonne continuation ! L’histoire est bien rythmée, avec des rebondissements et des passages rigolos, on sent vraiment l’aventure que ce tome dégage. Niveau dessin, le style graphique de Kono donne au manga un côté “shōnen rétro” qui se marie super bien avec son monde. GAME EXPLORERS est tout simplement un univers très charmant qui plaira aux fans de jeux vidéo comme aux fans de mangas.

TITRE ORIGINAL : Game Explorers
GENRE : Action, Aventure
TYPE : Manga
PAYS : France
AUTEUR : Mister Flech
ILLUSTRATEUR : Kono
ÉDITEUR : Flèche Médias
GAME EXPLORERS © 2022 FLECHE MEDIAS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *